Pascal Nottinger

LE BLOG

Repas femme enceinte : les aliments à éviter

29 Juin, 2022 | Grossesse

Composer un repas, pour une femme enceinte, est parfois très compliqué. En effet, les aliments peuvent transporter des bactéries qui, si elles sont bégnines habituellement, sont nocives pour la femme enceinte et surtout pour le fœtus. Certains aliments sont donc à éviter, tandis que d’autres peuvent être consommés mais avec d’extrêmes précautions. Le point avec un nutritionniste spécialisé dans l’alimentation de la femme enceinte: Ce qu’il faut savoir sur les repas de la femme enceinte.

L’importance de l’alimentation pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il est important de surveiller son alimentation. On ne choisit pas ses aliments et la composition de ses repas au hasard. Non seulement, parce que le fœtus et la femme enceinte ont tous deux besoins de nutriments spécifiques (notamment la fameuse vitamine B9 ou acide folique), mais aussi parce qu’ils sont tous deux plus vulnérables face aux bactéries contenus dans certains aliments. Surveiller son alimentation pendant la grossesse permet ainsi d’assurer d’une part le bon développement du fœtus grâce à des apports nutritionnels variés, et d’autre part le maintien de la bonne santé de la femme enceinte, pour éviter les baisses d’énergie, la fatigue, les complications et les maladies plus ou moins graves.

Quelles maladies peut-on attraper via l’alimentation pendant la grossesse ?

Il existe certaines maladies, transmises par des parasites ou bactéries, qui sont bégnines sauf chez la femme enceinte. Ces parasites ou bactéries sont présents dans l’alimentation : c’est pourquoi il est important de bien choisir ses aliments lorsque l’on est enceinte.

Voici les principales maladies auxquelles les femmes enceintes doivent faire attention :

  • La toxoplasmose : cette maladie est causée par le parasite Toxoplasma gondii qui est présent dans la terre ou dans la viande. Elle est dangereuse pour la femme enceinte car elle peut passer la barrière placentaire et infecter le fœtus, provoquant des malformations au niveau des yeux ou du cerveau. La toxoplasmose peut aussi conduire à une fausse couche. En début de grossesse, on va effectuer une sérologie pour savoir si la future maman a été immunisée contre ce parasite. Si ce n’est pas le cas, il faut faire très attention en lavant bien les fruits et légumes et en cuisant bien sa viande.
  • La listériose : cette maladie est causée par une bactérie, Listeria monocytogenes, qui est présente dans l’environnement (le sol, l’eau, les végétaux, ou les réfrigérateurs et congélateurs). On compte 300 cas de listériose chaque année en France. Chez la feme enceinte, cette maladie est particulièrement grave car elle peut conduire à un avortement ou à une détresse respiratoire du nourrisson à la naissance. Les aliments les plus susceptibles de transmettre la listériose sont les produits laitiers (et notamment les fromages au lait cru), les charcuteries, les fruits de mer et les végétaux. Le lavage des aliments et des plans de travail, de même que la cuisson des aliments, est important pour éviter d’attraper cette maladie.
  • La salmonellose : cette maladie (causée par la salmonelle) entraîne une gastro-entérite aigue, et chez les femmes enceintes, peut conduire à un accouchement prématuré. Comme pour les autres maladies, il est important de prendre des précautions en ne consommant pas d’aliments crus et en lavant bien ses mains, ses ustensiles, son plan de travail et les aliments.

Repas femme enceinte: 5 aliments interdits pour les femmes enceintes

Pour limiter le risque de contamination par l’une de ces bactéries ou parasites, certains aliments sont déconseillés pour les repas femmes enceintes.

1. Les produits laitiers au lait cru

On déconseille aux femmes enceintes de consommer des produits laitiers, particulièrement les produits laitiers au lait cru qui peuvent contenir des listeria. Il est important de bien lire les emballages et de ne pas acheter les produits laitiers contenant la mention « fabriqué à partir de lait cru ». En cas de doute, ne consommez pas les aliments. D’une manière générale, les fromages à éviter sont les fromages à pâte molle (camembert, brie…), les fromages bleus (roquefort, gorgonzola, Fourme d’Ambert…), et les fromages à croûte lavée (munster, Harzer Roller…). Il est conseillé aussi d’éviter les fromages vendus à la coupe et les fromages râpés. Les femmes enceintes pourront toutefois consommer des fromages à pâte dure affinée fabriqués à partir de lait traité thermiquement, mais en retirant la croûte.

2. La viande crue, les charcuteries et les abats

Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de viande crue ou très peu cuite, qui peuvent déclencher la toxoplasmose. Il est donc interdit de consommer du steak tartare, du carpaccio, du steak saignant ou à point, du jambon cru, du saucisson, du salami ou encore du pâté et des rillettes. De plus, les abats sont déconseillés, même cuits, car ils sont chargés en substances nocives et contiennent une très grande quantité de vitamine A. Or, trop de vitamine A peut avoir des conséquences plus ou moins graves pour le fœtus : troubles de la croissance, lésions cutanés, lésions hépatiques, lésions oculaires…

Attention, cela ne signifie pas que les femmes enceintes doivent complètement arrêter de consommer de la viande ! La consommation de viande fait partie d’un équilibre alimentaire et ne doit donc pas être arrêtée pendant la grossesse. Il faudra simplement prendre des précautions : s’assurer que la viande soit bien cuite (entre 67 °C et 72 °C à cœur) et se laver les mains après avoir manipulé de la viande crue.

3. Certains poissons et crustacés

Pour éviter les risques de listériose, la femme enceinte doit éviter les poissons fumés, les poissons crus (notamment dans les sushis) et les poissons marinés, les coquillages crus, le tarama, le surimi, les œufs de lump, et tous les poissons qui contiennent un fort taux de méthyl-mercure : l’anguille, le barbeau, le brème, la carpe, l’espadon, la lamproie, le marlin, le requin, le silure, le siki ou encore le thon. En effet, à forte dose, le méthyl-mercure peut présenter un risque pour le développement du systèlme nerveux central du fœtus.

4. Les œufs crus et mi- cuits

Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de produits d’origine animale crus, ce qui inclut les œufs. On évitera donc les préparations à base d’œufs crus ou seulement partiellement cuits, comme la mayonnaise maison (la mayonnaise industrielle est sans danger), la crème anglaise, la mousse au chocolat, le tiramisu, etc. On consommera ses œufs durs plutôt que mollets, au plat ou à la coque.

5. L’alcool

L’alcool est dangereux pour le fœtus car il contient une cytotoxine qui peut endommager ses cellules nerveuses et son cerveau. Donc, même s’il est parfois difficile de renoncer catégoriquement à l’alcool à cause de la pression sociale, il est fortement déconseillé aux femmes enceintes de continuer à en consommer, même « un petit verre de temps en temps ».

Découvrez également notre article sur le régime alimentaire pendant la grossesse.

Pascal Nottinger, nutritionniste à Luxembourg est spécialisé dans la nutrition de la grossesse. Pour tout renseignement, vous pouvez directement le contacter pur prendre rendez-vous ou poser vos questions.